24 novembre 2020

Apprentissage avec un tableau noir

Enseigner avec le tableau noir interactif

Le tableau noir interactif en mathématiques : quels sont les avantages et les inconvénients de la technologie ?

Et existe-t-il des alternatives bon marché ?

Un tableau blanc interactif comme substitut du tableau noir

 

Les mathématiques avec le tableau noir interactif

De nombreuses écoles l’introduisent, dans d’autres, il est standard, et d’autres encore reviennent au tableau noir classique (combiné avec un projecteur et une caméra de documents ou un rétroprojecteur) :

le “tableau blanc interactif” (IWB) connaît un nouvel essor avec le pacte numérique. Mais en quoi cela change-t-il l’enseignement ? Quels sont les avantages spécifiques pour l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques ?

 

Possibilités de présentation, de communication et de documentation

Au tableau, la peinture sur panneau se développe lentement, en même temps que la classe. Il peut être modifié, mais pas aussi facilement que sur le tableau blanc interactif. Là, les éléments “jeu d’enfant” peuvent être déplacés, tournés, mis à l’échelle ou mis en évidence par un geste du stylo ou du doigt.

Même l’équipement classique du projecteur offre la possibilité d’intégrer dans la salle de classe des objets dynamiquement modifiables, des programmes mathématiques (CAS, TK, DGS …), des images ainsi que du matériel audio et vidéo.

Les limites de cette présentation sont bien connues :

  • Les présentations à l’aide d’un projecteur ne sont pas adaptées à l’élaboration d’une image au tableau noir avec la classe. Il n’est pas possible de réagir avec souplesse aux commentaires des élèves et de les entrelacer ou de changer de présentation à court terme.

Le changement de présentation du projecteur se fait “caché” sur l’ordinateur connecté – cela peut facilement ressembler à une pause dans le cours et augmenter la distance entre le présentateur et la classe. Avec l’IWB ou le tableau noir classique, cette pause n’est pas donnée.

Qu’il s’agisse d’un vidéoprojecteur ou d’un IWB : les élèves peuvent l’utiliser pour présenter plus facilement les résultats des groupes ou le travail commun sur des feuilles de travail interactives.

Une caméra documentaire intègre également des matériaux et des médias non numériques (notes dans le carnet de l’élève, modèles faits à la main ou pages de manuels scolaires).

Les contributions numériques des apprenants peuvent, par exemple, être rendues visibles sur le tableau via des tablettes PC en réseau.

 

 

Les avantages des tableaux interactifs dans les cours de mathématiques

Avec un tableau interactif, il existe différentes possibilités de modifier la structure des cours. Vous pouvez donc

de (re)structurer facilement, de sauvegarder et de partager plus tard l’image du tableau noir pendant la leçon.

intégrer des programmes externes, tels que des systèmes d’algèbre informatique, des logiciels de géométrie dynamique, des traceurs de fonctions, des tableurs ou des programmes de simulation

utiliser des outils de tableau noir numérique tels qu’un triangle géographique ou une boussole (d’autres peuvent être ajoutés – éventuellement contre paiement).

Voici une liste de tableau noir où vous pouvez faire les cours : voir ici sur les tableaux d’ana.

Les images pré-structurées du tableau noir et les éléments pédagogiques multimédias et interactifs facilitent la préparation des cours.

Mise en réseau facile des médias : le tableau noir contient les mêmes graphiques que la feuille de travail ou le manuel (les résultats sont plus faciles à discuter)

 

Les résultats obtenus servent de rappel au début de la prochaine leçon

appeler les éléments collectés dans un “pool matériel” séparé selon les besoins et les intégrer spontanément dans l’unité d’enseignement en complément

insérer et enregistrer des ajouts manuscrits, étiqueter simplement les images chargées ou dessiner des figures géométriques (par exemple des hexagones dans les images de rayons de miel)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *